Les femmes et leurs défauts by Neurones en éventail

Les femmes et leurs défauts !

Chieuse
 
Exercice de style : les femmes et leurs défauts !
 
 
  • Elles sont indécises et exaspérantes :
Liloute : – Je mettrai bien ma jupe rouge ce soir chéri, ça te plaît ?
Loulou : – Ouais, tu es ravissante !
Liloute : – Oh et pis non. Je vais mettre la noire, elle m’affine les fesses je trouve !
Loulou : – Ouais, c’est vrai que la noire te va très bien aussi !
Liloute : – Donc tu insinues que la rouge me fait un gros cul ? (Liloute pleure)
 
  • Elles sont exigeantes et égoïstes :
Liloute : – Mon cœur on va au resto ce soir ?
Loulou : – Bah, j’ai déjà bien mangé ce midi avec les collègues, donc tu vois j’ai un peu de mal à digérer, pourquoi pas samedi ?
Liloute : -Allez c’te plaît ? J’ai trop envie de manger au chinois !
Loulou : -Franchement ça ne me dit rien, je suis barbouillé, je ne vais pas apprécier de manger et en plus il faut que je termine des dossiers ce soir.
Liloute  : Put***, t’es vraiment chiant ! Tu ne veux jamais rien faire ! Si c’est comme ça, j’te demanderais plus rien. (Liloute part faire la gueule).
 
  • Elles sont intolérantes et de mauvaise foi :
Liloute  : – Fais attention chéri, tu roules trop vite !
Loulou : – Euh, non j’trouve pas !
Liloute  : – Attention à la priorité à droite là !
Loulou : – Je sais, je sais !
Liloute  : – Dépêches- toi, on va arriver en retard !
Loulou : – Tu viens d’me dire que je roulais trop vite ! Faudrait savoir
Liloute : – Oh, mais qu’est-ce que t’es chiant ! (Liloute boude)
 
  • Elles sont jalouses et possessives :
Liloute  : – J’ai vu ta nouvelle collègue aujourd’hui, elle est quand même bien foutue ! Tu trouves pas? Hein ?
Loulou : – Ché pas, j’ai pas fait attention !
Liloute  : – Pfff, tu ne vas pas m’dire que tu ne l’a pas maté ? Elle est célibataire ?
Loulou : – C’est sûr elle est jolie, mais j’m’en fou d’elle !
Liloute : – Ouais bah qu’elle s’approche pas de toi, je suis sûre qu’elle te drague ? Alors elle est célibataire ou quoi?
Loulou : – Mais j’en sais rien moi faut qu’t’arrête de te faire des films, on se parle à peine !
Liloute  : – Parce que tu lui parles en plus ? Ca va pas se passer comme ça, demain je t’accompagne au boulot, j’ vais lui dire deux mots ! (Liloute trop vénère)

Neurone en éventail

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s