L’essence du sein, quand tout se complique et quand nous risquons de tout perdre… by conboudu

L’essence du sein, quand tout se complique et quand nous risquons de tout perdre…

Aujourd’hui ce sera un article sur mon combat POUR l’allaitement, pour MON allaitement ! Mon combat pour la défense des femmes subissant une « souffrance au travail » pour ne pas oser parler « de Harcèlement », mon combat pour la défense des salariées en état de grossesse et pour le retour de congé maternité.

Merci également à Vivi pour son combat et ses actions : http://vivi-mams31-blogue.com/category/allaitement/
Merci à ma sage-femme qui est formidable sans qui je ne serais jamais arrivée à tout ce qui suivra dans les prochains billets…

Cela fait 10 mois que j’ai été licenciée de mon emploi alors que j’adorais et que j’adore tout autant aujourd’hui. Or, on me refuse le droit de l’exercer encore aujourd’hui, « on » me bloque la route …

Ma faute, vous demandez-vous?
Celle d’avoir refusé l’avortement dans un premier temps. Puis celle d’avoir osé demander un entretien de pré-reprise de mon emploi afin de mettre en place mon allaitement dans les meilleures conditions possibles pour l’entreprise et NON pour moi-même …

Une honte vous dites-vous?
Je partage votre avis si vous pensez que c’est honteux. Nous sommes nombreuses à vivre cela. Nombreuses sont les jeunes mamans qui se voient arrêter l’allaitement au bout de 2 mois et demi ou encore ne pas du tout tenter l’expérience par PEUR d’un avenir professionnel désastreux. Cette peur empêche la jeune maman de vivre pleinement sa maternité et son nouveau rôle déjà éprouvant en soi émotionnellement.

C’est justifié que la jeune maman aie peur pensez-vous?
C’est justifié de ne pas entreprendre ou ne pas continuer l’allaitement par PEUR de l’Employeur ? C’est justifié d’avoir peur de perdre sa place ? En tant que salariée c’est légitime d’avoir peur surtout en devenant maman et en ayant maintenant sa propre famille ! Notre but ultime est maintenant de subvenir aux besoins de notre enfant, notre famille. Mais si nous perdons notre emploi cela ne sera plus possible… C’est désolant. Donc la vie professionnelle nous bouffe à petit feu. Nous pourrons donc subvenir aux besoins de nos enfants mais avec des regrets et donc un manque de disponibilité affective tellement la culpabilité rongera la maman qui fera ce choix…

Cela ne devrait pas être justifié d’avoir peur, la loi est pour nous et nous devons nous battre. Nous battre pour l’allaitement en tant que tel et pour les droits de la femme et de l’enfant. Allaiter c’est un cadeau que nous faisons à notre enfant à chaque seconde, c’est un cadeau pour notre corps de femme.
Les gens qui nous refusent l’accès à l’allaitement est une honte.
Pourquoi ce dégoût ? Parce que la femme a refusé elle même d’allaiter ? Et pourquoi ? Que chaque femme contre l’allaitement se pose les bonnes questions avant même de juger, dénigrer et ins
ulter l’allaitante
Nous sommes trop peu à tenir tête, trop peu à nous défendre, trop peu à connaitre la loi tout simplement par CRAINTE, c’est horrible.

Alors voici mon histoire :
« J’ai eu un entretien de pré-reprise à ma demande avec ma pseudo-cadre. Tout le monde etait au courant depuis ma grossesse que je souhaitais allaiter. J’étais la première à le vouloir, à en parler et à le faire. En fait j’étais entourée d’ignorants face à l’allaitement.

J’ai bossé pendant toute ma grossesse bien que celle-ci ait été difficile …
J’ai pratiqué des heures supplémentaires à n’en plus finir car mes collègues et patrons espéraient que je craque et que je démissionne. Je mangeais à pas d’heure et souvent vers 14h30 / 15h alors que j’étais en poste depuis 8h le matin et ma Journée se terminant vers 19 / 20h … Cela n’était pas grave pensez-vous certainement, j’étais enceinte, pas malade… Beh désolée de vous le dire mais faire des journées aussi longues sans pose n’est pas légal nous avons le droit de travailler 1h de moins par jour !!!

J’ai supporté comme j’ai pu les remarques désobligeantes, les insinuations douloureuses jusqu’à se servir de ma vie privée, j’ai subi toutes les critiques horribles dites dans mon dos, les faussetés, les médisancesLa raison? Le refus de me faire avorter et le refus d’abandonner l’idée de l’allaitement !
Et oui qu’elle idiote étais-je d’avoir voulu garder mon bébé alors qu’on me pensait stérile ! Boudu con, qu’elle inconscience de ma part… Qu’elle idée d’avoir voulu garder ce bébé qui était un cadeau car grossesse du corps jaune liée à un kyste qui a éclaté, ovule qui a été réimplanté…
Pour cause de jalousie par une collègue et un patron, j’en ai vu des vertes et des pas mûres …

Je vous épargne bons nombres d’éléments douloureux et tout aussi honteux…

Je pars en congés maternité à la date de de de Prévu par la sécu, YES J’AI TENU et ça, personne ne pourra rien faire contre moi !

De là, toutes les 3 semaines environ, mes employeurs recevaient chacun un mail de ma part pour prendre des nouvelles de l’entreprise et pour leurs rappeler que je reprendrais mes fonctions normalement, que je serais aussi disponible qu’auparavant …
Mais j’apprends 2 mois avant ma reprise que je vais être changée de poste et être rétrogradée sur demande des collègues et patron qui pensent que je suis trop payée pour faire le travail qu’ils vont m’attribuer… AH AH AH !

Un entretien de pré-reprise s’impose une semaine avant de reprendre mon poste. Et là, ma pseudo-cadre qui m’annonce qu’elle ne connait rien en allaitement, qu’elle ne connait absolument pas les lois que je lui avance et qu’elle, elle n’avait pas choisi l’allaitement, que fils allait très bien … OK j’ai compris, ma reprise va être difficile !

Je tiens tête et de ce fait je vous épargne bien entendu les réprimandes des collègues qui essaient de me dissuader d’allaiter mais qui surtout essaient de me foutre dehors.

Le jour J de la reprise, j’ai donc mon tire-lait électrique acheté spécialement pour me faciliter la vie au boulot et pour faciliter la vie des collègues et des employeurs (car gain de temps) !

Cela déplaît grandement que je tire mon lait (Putain, il m’a couté cher, je m’en vais m’en servir LOL). Ainsi, on me demande de tirer mon lait et de manger en même temps et à des heures non visibles des autres. Donc soit je mange à 11h30 soit je mange à 14h… Et oui, je choque et je dégoûte.

Bien Entendu, je n’ai jamais eu droit à 1h / jour pour tirer mon lait sur mon lieu de travail la 1ère année de vie de mininous. Je devais le tirer pendant que je mangeais c’est à dire en 30 minutes chronométrées s’il vous plaît !

J’ai tenu 2 mois jusqu’à ce que le médecin du travail m’arrête pour danger immédiat sur ma santé.

Ma victoire : Avoir allaité mon bébé de 18 mois et 3 semaines.
Pourquoi la fin de l’allaitement : ma grossesse, celle de mon 2ème bébé.
Ma déception : Avoir perdu mon emploi par jalousie et connerie humaine.
Mon domaine d’emploi : la santé … A méditer

Je ne vous parle pas bien sur de mon combat contre l’entourage qui ne comprenait mon choix, notre choix en tant que famille avec le papa, d’allaiter notre bébé. J’ai eu beaucoup de doutes, beaucoup de larmes ont coulés tellement la pression à été forte. J’ai failli arrêter pour leur faire plaisir … L’entourage fait mal !

Ma colère : Ne pas avoir assez dit « MERDE » aux gens même que j’aime. L’ALLAITEMENT EST UN BIEN FONDE, c’est un choix personnel, un choix entre le papa et la maman, et en aucun cas une personne devrait donner son avis ou critiquer. L’enfant arrêtera de lui même quand il se le sentira, quand il aura la dose de lait nécessaire. La maman arrêtera si sa santé ne lui permet pas de continuer et si c’est son propre choix !.
J’ai malheureusement perdu mon emploi que je regrette MAIS J’ai retrouvé la sérénité, je suis sortie d’une torpeur immense et ma famille nucléaire a failli éclater. Aujourd’hui ma famille est soudée, heureuse et ce n’est pas grâce à mon ancien boulot et ce n’est pas grâce à mon entourage (amis, moche-famille, voisins…)

Quelques liens de blog :
Maud : http://mamanmammouth.blogspot.fr/2013/09/tous-ensemble-pour-lallaitement.html
Vivi : http://vivi-mams31-blogue.com/2013/09/27/jallaite-mon-enfant-de-3-ans-%E2%99%A5/
Mél : http://dequoijememel.wordpress.com/2013/09/27/tous-ensemble-pour-lallaitement/
Le groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/599692830069058/

A tous, je vous préviens. Mininous 2 je l’allaiterai jusqu’au bac et c’est mon choix !
Merci à la Leche League pour tout ♥

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s