Non, je ne veux pas un autre enfant !

Encore une fois les mamans des copines de mes filles me disent gentiment :

-« Le troisième c’est pour bientôt ? »

-« Ben oui tu n’as pas encore le garçon… »

(cette dernière phrase se prononce en plusieurs temps, temps un : » tu n’as pas encore », temps deux : une pause et on prononce « LE » avec gourmandise, temps trois : « garçon » est posé en point péremptoire)…

Quoi « LE garçon » ? Elles puent mes filles ? Quel est ce phénomène qui te rend moindre si tu n’as pas fait « le choix du roi » ? Un garçon et une fille.

Quelle est cette vision cucul lapraline que je suis sensée suivre aveuglément ? Je suis rock moi merde ! Qui a décidé que deux filles c’est pas bien ?

La survie du nom patriarcal n’a plus sa raison d’être vu que les femmes peuvent garder leur nom et même le donner à leur époux. Et toc !

232871

Et puis techniquement un garçon, hein, un garçon, ouais mais je le mets où moi LE garçon ?? Mmmm ? Alors ?

Je dors avec ? Ça va pas la tête ??

Et puis bon admettons que je lui trouve une place, chai pas, par exemple dans la buanderie, bon admettons…

Mais d’abord faudrait que j’ai envie d’être à nouveau enceinte et là c’est le Ola !

En majuscule : YAPAMOYEN !! T’as pigé ?

Que toutes les mamans qui ont kiffé leurs 9 mois de grossesse passent leur chemin parce que moi j’ai pas kiffé, d’ailleurs l’alien qui me bouffait de l’intérieur tout ce temps s’en est rendu compte et a du flipper, il est donc sorti deux mois avant la date à mon grand soulagement !

Comment kiffer de devenir comme une baleine, avoir envie de pisser toutes les 5 minutes, avoir une sciatique qui t’empêche d’être couchée ou assise ou debout (super pratique hein ?), de rien pouvoir faire à part bouffer (et alimenter la baleine)… ? Comment kiffer de parler à son bide qui nous empêche de porter des chaussures à lacets et de voir ce qui se passe sous le nombril ? Et qui en plus répond jamais !

J’ai essayé de l’aimer mon « bébé » (qui me prouve que c’est un bébé là dedans ?), de lui parler pour qu’il me connaisse et m’aime avant même de venir au monde.

J’ai essayé d’écouter les avis de celles qui savent (les autres mamans donc) et qui toutes ont kiffé la grossesse. Elles m’ont conseillé de faire les cours de préparation à l’accouchement, j’ai pensé que peut être on allait m’apprendre à être une bonne mère pré accouchement.

Je me suis rendue dans une pièce toute blanche remplie de pintades hystériques qui criaient combien elles étaient HEUREUSES ! d’être là, combien c’est TROP BIEN ! d’être future maman, combien elles sont BELLES ! , combien elles AIMENT, ADORENT, KIFFENT SA RACE !!!! de sentir la vie en elles.

J’ai déjà un peu flippé, les futurs papas les accompagnaient, je savais pas que les papas accouchaient aussi, j’étais venue seule (regards, murmures…), on nous fait asseoir par terre (putain y sont cons ou quoi ?) sur des coussins colorés et joyeux joyeux ! (maman, j’ai peur !) et après nous avoir affirmé qu’on était les femmes les plus heureuses au monde (obligé !) et on nous a passé une vidéo.

ATTENTION TOUTES CELLES QUI N’ONT JAMAIS PONDU MAIS QUI VEULENT LE FAIRE NE LISEZ PAS LA SUITE, ne pas la lire près des repas non plus.

Ecran : une femme brune, vachement brune (putain c’est quoi cette touffe ?) couchée, jambes grande écartées (mais on la connait même pas !!) qui a cet air joyeux et un peu fou qu’ont toutes les mères de ce cours et qui se met à pousser (quoi ? Elle va accoucher devant MOI ? Je la connais pas, chui pas le père)…

S’en suivent de longs très longs moments de douleur pour cette mère qui n’a plus de visage humain tellement elle force et de gros plans sur la vulve devenue violette d’où émerge un crane plein de glaires sous les soupirs émerveillés de l’assistance…

Bref elle accouche.

Devant moi, devant nous.

La lumière revient, je me doute de la couleur que j’ai vu que j’ai le coeur au bord des lèvres et que je cherche avec panique si je peux avorter à 7 mois… Les futurs papas sont vert olive…

Tout va bien !

On demande à l’assistance que qu’on a pensé du film et TOUT LE MONDE s’extasie sur la magie de la vie, c’est beau, je suis émue, et même les PÈRES !!!

Foutus menteurs ! Evidemment même si je tentais de me faire discrète je suis une baleine je le rappelle je suis vite repérée :

-« Et vous Jo vous en pensez quoi ? »

je tente le baragouinage inintelligible mais ces infirmières sont sadiques et je suis obligée de dire que j’ai trouvé ça dégueu ! Jamais dans ma vie (même le jour où je me suis fait pipi dessus à cause d’un fou rire) jamais je ne me suis sentie aussi SEULE et jamais plus je ne ressentirai ça. Les regards se sont tournés, désapprobateurs….

Ben franchement, si c’est comme ça qu’on est sensé nous aider à aimer être enceinte ! Bravo !

Alice est née quelques jours plus tard, j’ai galéré à comprendre d’où il fallait pousser, j’ai dit que j’avais changé d’avis comme dans la chanson d’Anaïs, que je voulais la piqûre !!! Ils ont dit que le bébé allait être en danger, ils m’ont amenée au bloc pour une césarienne, j’étais complètement paniquée, ils m’ont branché la sonde à urine et … magie : dans cette pièce froide j’ai compris comment ça se passait, où pousser et mon bébé est né.

Elle avait les yeux grands ouverts et regardait avec curiosité le monde autour d’elle et moi, j’étais en amour. Mon bébé… Alice, ma fille ♥

Publicités

18 réflexions sur “Non, je ne veux pas un autre enfant !

  1. Oui, bon, c’était la 1ère… T’en as quand même eu une autre après ;-), le traumatisme a été digéré.

    Moi j’ai bien aimé être enceinte, sauf à la fin quand ça devient trop lourd et trop encombrant (le plus léger des 5, 3kg650 15 jours avant le terme, le plus lourd, 4kg400 15 jours avant aussi…).

    • elle pesait 1kg 830 mais je la trouvais tellement encombrante !
      Je n’ai été mère que quand elles ont été là en chair et en os.
      Mais si je pouvais zapper la grossesse ça m’irait ♥

  2. Je trouve ton récit très touchant! je n’ai pas vécu mes grossesses de la même manière que toi, je faisais partie des femmes qui adoraient être enceintes, mais j’avais une hantise folle de l’accouchement naturel, de pas savoir le sortir, ne pas avoir assez de forces etc… Heureusement (les femmes me trouvent cinglées quand je dis ça) j’ai eu la chance, pour mes deux enfants, d’avoir une césarienne. Sans passer par la case panique, puisque comme mes enfants sont arrivés en retard, (tout le contraire de toi) on a du déclencher, et comme les contractions, (que je n’ai pas senti puisque j’étais déjà sous péri) n’étaient pas efficaces, je me suis retrouvée au bloc, à mon grand soulagement.

    Par contre, et ce même si moi j’ai eu un garçon et une fille, je ne veux pas non plus de 3ème enfant. Je n’ai plus non plus envie d’être enceinte, d’accoucher, et de recommencer avec un bébé. Mes deux amours me suffisent bien. Moi aussi ça m’agace ces : et c’est pour quand le troisième? Surtout que je suis séparée du père des enfants et que j’ai un nouveau chéri… alors j’ai droit aux : « mais tu vas bien faire un enfant avec nouveau chéri? » Et ben non. Il en veux, mais pas moi. Alors ce sera non.

    Je trouve carrément pathétique, et méchant, les gens qui jugent les façons de voir des autres quand elles sont différentes des leurs, ça m’insupporte.
    Bon j’arrête mon roman, je vais retourner bosser moi! Parce que c’est pas tout de faire des gosses, faut aussi les nourrir après! XD

    • oh oui ! Il faut les nourrir, les habiller t peut être pouvoir les aider un jour prochain… Deux enfants ce sera déjà chaud à gérer !
      tu as vu ? c’est fou comme les gens pensent que leur point de vue vaut mieux que le tien ! Moi je me sentais seule au milieu de tous les gens qui avaient l’air fantastiquement enthousiastes mais je sais au plus profond de moi que certains jouaient la comédie pour ne pas être comme moi montré du doigt =)
      heureusement je suis rock lol du coup je m’en balance !
      bisous

  3. J’ai DETESTE être enceinte et pourtant je l’ai fait 3 fois (oui je suis maso) j’ai toujours dit que j’aimais les produits finis mais pas du tout la phase de préparation ^^
    Quant à mes accouchements on va zapper sinon les non mamans ne vont jamais vouloir tomber enceinte :p
    Bisous

    • mmm ça peut s’arranger, il te plait mon Loup d’Amour ?
      Loool ! Non sérieux je pense pas que je pourrai vraiment aimer un enfant qui ne sort pas de moi ! ça peut être un bon sujet 😉
      bises

  4. Pour plusieurs raisons dont ce que tu décris, je me suis arrêtée à 1 enfant. Mon Dieu, moi non plus je n’ai jamais compris ces mères qui s’extasient d’être enceintes. Enfin chacune ses goûts 😉

  5. Si on excepte les conditions psychologiques particulières liées à ma grossesse (genre mon mec qui se casse avec une poulette de 18 ans ^^), ça a été un moment très serein… l’après était plus sportif dira-t-on 🙂 j’adore ma fille mais je ne me sens pas prête à remettre le couvert… perso, ce que j’aime c’est la vie qu’on mène tous les 3 maintenant… (et accessoirement, je trouve ton texte très juste : on essaye de nous vendre des grossesses béates alors que dans la réalité, ce n’est pas toujours le cas…) des bizz

    • oui on essaie et ce qui m’agace ce n’est pas tant ça après tout ça part d’un bon sentiment, ce qui m’énerve ce sont les moutons bêlants qui s’engouffrent dans cette façon de voir sans chercher à savoir ce qu’ils ressentent en vrai 😉
      Le Mien se tape des minettes de 18 ans, 20 ans, 23 ans et dernièrement une grosse pouffiasse de 26 ans mais il m’aime et il reste 😉
      bisous

      • sans déc ? waouw, t’es vraiment rock’n roll toi !!! (sans jugement aucun hein, je ne me permets pas de juger… enfin j’essaye… je sais qu’on fait soi-même parfois des choses que les autres peuvent mal percevoir donc j’ai appris, avec l’âge, que rien n’était jamais ni tout blanc, ni tout noir et que chaque histoire était différente et légitime)… mais tu m’épates, là !

  6. ALors moi, +40 et pas de gosse !! La peur, pas envie d’être grosse, d’accoucher, la trouille de s’occuper d’un mome….etc…alors je te passe les commentaires « à ton age, pas d’enfant et patati et patata…. ». Je prends plus la pilule mais avec tout ce que j’ai bouffé pendant des années, je pense pas être enceinte dans l’année !! C’est bien des filles 😉
    Bisous

    • oui c’est bien et je m’en foutais : fille ou garçon je voulais des enfants, ça m’a tué à la naissance de Grosse Licorne : « t’es pas trop déçue ? »
      Oh quelle horreur le nombre de mères malheureuses du sexe du bébé lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s