De l’auto-entreprise à la SARL

Je m’étais donné 2 ans sous le statut d’auto-entrepreneur pour développer ma jeune activité, la pérenniser et savoir si mon statut de travailleur indépendant me plairait. L’heure du bilan approchait à grands pas, il me fallait donc envisager la suite de mon aventure professionnelle…

Une chose est certaine : ces 2 années ont défilé vitesse grand V et même si tout conjuguer au quotidien n’était pas toujours aisé, je me sentais réellement épanouie à cette petite place que j’avais commencé à me créer. Mes clients semblaient satisfaits des résultats obtenus au fil des missions confiées, certains me faisant travailler régulièrement, d’autres me recommandant dans leur entourage.

En revanche, je savais pertinemment qu’il fallait poursuivre mes efforts, être toujours disponible et à l’écoute, et penser à développer mes prestations. On a rien sans rien c’est certain ! D’un autre côté, je n’avais pas vu grandir ma puce et avais le sentiment parfois d’avoir loupé des moments importants, ce qui me pesait. Je devais donc m’organiser différemment pour pouvoir combiner vie personnelle et professionnelle au mieux.

Pour beaucoup de personnes que je côtoie encore aujourd’hui, être à son compte ne présente que des avantages : pouvoir organiser ses horaires de travail en premier lieu. C’est un fait mais en réalité, il faut bien noter que l’amplitude horaire est souvent beaucoup plus large que celle d’un salarié. Il faut combiner le travail pour ses clients avec le gros volet administratif et comptable de l’entreprise. Et même si effectivement, nous pouvons parfois avoir le « luxe » de caler un RDV personnel dans notre journée de travail, ce créneau horaire sera forcément rattrapé en soirée ou pendant le week-end.

Bref, avec tous ces éléments en tête, il me fallait avancer, prendre de nouvelles décisions

Je ne dirai pas que ce passage fut évident… Les questions tournaient en boucle dans ma tête ainsi que les différentes configurations possibles. C’est finalement en discutant avec une amie, elle-même en pleine réflexion sur l’évolution de sa carrière, que nous avons commencé à ébaucher un projet à 2. Nous avions effectivement des envies communes et des compétences complémentaires, pourquoi ne pas s’associer en créant une entreprise ?

Nous avons affiné notre plan de bataille, rencontré des professionnels de la création d’activité, énormément échangé sur nos attentes mutuelles à court et long terme et finalement avons décidé de nous franchir le cap en immatriculant notre SARL en janvier 2012.

Nous sommes à présent dans notre troisième année d’activité commune. Déjà ! Les aiguilles de l’horloge continuent toujours de nous narguer au quotidien mais j’avoue vivre différemment, ressentir moins de pression. A titre d’exemple, je dirai notamment que désormais je peux m’octroyer des congés sans redouter de devoir faire face à une urgence seule mais aussi que les grandes décisions sont le fruit d’une discussion. Ne plus être seule à bord présente des avantages et inconvénients mais je ne regrette en aucun cas ce choix !

Voilà, vous savez pourquoi l’hiver est propice aux changements chez moi !

Heure du bilan

 

 

 

 

Lily croque la vie

Publicités

4 réflexions sur “De l’auto-entreprise à la SARL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s