Un petit goût d’enfance…

cartefrancemap

 

Je suis de l’est de la France -que d’aucuns confondent encore avec l’Allemagne-, de cette zone où le Vendredi Saint est férié nananananè-re où on mange des trucs délicieux avec des noms bizarres : stollen, lebkuchen, linzer torte, baeckeoffe, kougloff, knepfles, spätzles, brimbelles, mirabelles, flamenkueche… et streusel !

Récemment, en faisant les courses, je suis tombée sur des « mini-streusel »…

Flashback : je me suis revue quand j’étais gamine, avec mes frères et sœur nous aimions bien ce goûter ou petit déjeuner du dimanche, sorte de brioche surmontée d’un couche de grumeaux sucrés plus ou moins gros. Nous surveillions attentivement les parts des autres pour être sûrs de ne pas être lésés en gros grumeaux lors du partage…

J’ai craqué, j’ai embarqué ces « mini-streusel » industriels -pas taper- pour les faire goûter à mes enfants. C’était pas mal. Mais je suis restée frustrée des gros grains de streusel de mon enfance, là ils étaient vraiment petits. Ne voulant pas rester sur cette petite déception, je me suis dit que j’allais essayer d’en faire moi-même.

Que les blogueuses culinaires de GB se rassurent, je ne cherche pas à leur piquer la place ;-), mais comme mon essai a été réussi -homme et enfants m’ont déjà demandé si j’en referai-, j’ai eu envie de partager cette recette :

Streusel 1

Ça vous tente ? Hop la, en cuisine !

Pour un moule à tarte de 30cm de diamètre (oui, je fais les choses en grand, j’ai une bande de morfales à la maison) :

Brioche de base

500g de farine

150g de beurre doux bien mou

125g de sucre roux

1 sachet de levure de boulanger déshydratée (ou 20g de levure fraîche)*

20cl de lait tiède

3 œufs

Avec de la levure fraîche (et certaines marques de levure déshydratée, lisez le mode d’emploi), vous devrez délayer la levure dans un peu de lait tiède et de farine pris sur les quantités sus-données et laisser lever avant de mélanger avec le reste des ingrédients. Dans mes réserves, j’avais de la levure de boulanger qui se mélange directement avec la farine.

*Suite à une mésaventure lilloise lors de la réalisation de cette recette, lisez bien le mode d’emploi de votre marque de levure, il se peut que vous ayiez besoin de deux sachets…

Dans un grand saladier, mélangez les ingrédients secs (farine, sucre et levure dans mon cas).

Ajoutez ensuite les œufs, le lait tiède et le beurre mou -ainsi que votre pâton de levure si vous avez dû le préparer avant- et pétrissez le tout allègrement jusqu’à obtenir une pâte homogène. Elle reste très collante et très souple (voire molle, je dirais).

Couvrez d’un torchon humide et laissez lever le temps qu’il faut pour qu’elle double de volume.

Pendant que la pâte se repose, vous allez continuer à travailler : préparation du streusel. Pour le faire, j’ai misé sur une valeur sûre, ma recette de pâte à crumble, celle qu’on me réclame jusque dans le nord de la France (spéciale dédicace à Ali)

200g de farine

150g de beurre doux

125g de sucre roux

cannelle (à doser en fonction de vos goûts)

Mélangez le sucre, la cannelle et la farine, puis ajoutez le beurre en petit dé. Amalgamez de manière à obtenir des grumeaux -si ils restent assez gros, c’est mieux-. Réservez ensuite au frigo le temps que la pâte à brioche termine sa sieste.

Quand la pâte à brioche est levée, faites préchauffer votre four à 170°. Beurrez votre moule à tarte et placez-y la pâte en l’étirant jusqu’au bord et en gardant à peu près la même épaisseur.

Répartissez ensuite votre streusel dessus sans trop écraser les grumeaux. La pâte de base ne sera donc pas complètement recouverte.

Enfournez au milieu du four, voire un peu plus haut si comme moi vous avez un four à gaz qui chauffe par le bas. Et c’est là que je me rends compte que les blogueuses culinaires n’ont aucun souci à se faire, je suis incapable de vous donner le temps de cuisson ! Je suppose que ça doit être à peu près 1/2h, j’ai surveillé afin que le streusel reste clair.

 

Streusel 2

Environ 4cm d’épaisseur de pure gourmandise !

Ax-L

10 doigts, un Phil et des aiguilles

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Un petit goût d’enfance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s