On s’aime, on se déteste mais rien n’est acquis

Je lis beaucoup de blogs…Parce que j’aime bien lire, parce que ça me permet de rencontrer de jolies plumes, parce que ça m’ouvre sur d’autres mondes, d’autres façons de vivre et forcément parce que comme tout le monde j’ai un petit esprit voyeur, ou curieux si tu préfères.

Et certaines choses me font peur! Je suis une vieille dans ce milieu de jeunes à la page, mais quand je lis que certaines ne se réalisent, ne se voient vivre ou ne s’imaginent pas sans leur mec, j’hallucine ! Oh ! Les filles ! On est au 21ème siècle !

« Sans lui, je ne suis rien »… Ah bon ? Pas d’âme, pas d’avis perso, pas de vie sans lui ? C’est vachement grave !

« Il m’est indispensable » Pourquoi ?

« Je ne supporterai pas de ne plus l’avoir »… Là on change de registre, on passe à la possession. Qui a dit qu’on possédait un être humain ? Tu ne possèdes personne et moi non plus ! Un être humain est libre d’aimer ou pas, de supporter ou pas, de faire avec ou sans.

Je suis une affreuse pessimiste, et j’ai toujours envisagé le pire. De plus j’ai vécu seule avant d’être en couple et je peux te garantir que ça fait une énorme différence avec mes copines qui sont directement passées de la case papa-maman à la case mari.

Cherétendre ne m’appartient pas plus que je ne lui appartiens.

Chacun a ses opinions, ses rêves, ses envies et on essaye ensemble de construire quelque chose avec ces différences.

Nous avons chacun une indépendance, un choix quant à la part privée de notre vie. Il n’est pas mon gourou, je ne suis pas sa muse. Le monde des Bisounours, c’est pas chez nous !

bisounours

On s’aime, on se déteste, on s’agace, on s’énerve, on se fait la gueule, on se réconcilie, c’est la vie.

On a vécu ensemble, on a fait des enfants, on s’est mariés, on a élevé les chieuses, on les a supportées bien des fois, on a survécu, mais rien n’était gagné d’avance !

On a fait des concessions, c’est sûr !

Mais l’un et l’autre, on a aussi envisagé à plusieurs reprises de faire notre route autrement, sans l’autre. Et au bout de quasi 30 ans, ça n’est pas encore gagné…

La vie en couple est une éternelle remise en question. Rien ne m’est dû et rien ne lui est dû.

J’ai une vie en dehors de lui, tout comme il en a une sans moi. Peut-être est ce comme ça que nous avons trouvé notre équilibre, en gardant une part rien qu’à nous, sans qu’elle soit secrète, mais une vie en dehors du couple, en dehors des gosses.

Je n’ai pas de recette, je ne suis pas plus à l’abri que toi ou toi, mais je ne me suis jamais fait aucune illusion quant à la réussite de ma vie, et surtout je n’ai jamais compté sur qui que ce soit pour faire mon bonheur. Le bonheur, l’état de félicité est personnel et c’est nous qui le construisons.

Alors par pitié, pour votre équilibre personnel et surtout pour votre survie en cas d’échec, arrêtez de penser que la vie sans lui ne vaut pas le coup, que la happy end est la seule possible. La vie est faite de choix, de chemins qu’on décide de prendre ou pas, mais des fois un coup de pied aux fesses nous pousse là où on n’aurait pas voulu aller, et ma foi, il faut faire avec, rebondir au mieux et chercher autre chose, de mieux pourquoi pas?

Hara-Kiri

Publicités

12 réflexions sur “On s’aime, on se déteste mais rien n’est acquis

  1. Bien d’accord avec cela. Mais, il n’y a pas que les femmes qui pensent que la vie ne peut se faire sans etre collés l’un à l’autre. Je connais bien plus d’hommes qui voient la vie de couple de cette façon.

  2. Trop vrai ! Je pense que pour la réussite d’un couple (son bien être en tout cas) il faut que chacun est une passion séparé, quelque chose à soi propre et puis ça permet de se retrouver et d’en discuter ensuite 🙂

  3. il faut savoir garder son indépendance, sinon aie, je suis avec mon chéri depuis bientot 10 ans au début c’était pas gagné, quand il est parti faire ses études aux états-unis on a cru qu’on y survivrai pas, on était devenu tellement dépendant l’un de l’autre, cette épreuve nous a fait comprendre que pour durer on devait se ré ouvrir aux autres depuis on a retrouver nos amis, chacun à ses activités et ses loisirs, on sort beaucoup plus souvent et ça permet de ne pas se taper dessus à la maison :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s