Le Bonheur n’est pas que dans le pré !

BONHEUR : comment y parvenir ?

Le Bonheur : Comment y parvenir ?

Le bonheur, comme tout le monde le sait déjà, n’est pas une destination mais bien un état d’esprit et il est partout, autour de nous.

Décider d’être heureux s’apprend tous les jours, à chaque moment, au quotidien, comme tout au long d’une vie. Toutefois, la vie n’est pas toujours rose et à cela, il faut ajouter bon nombre d’obstacles imprévisibles qui se mettent parfois sur votre chemin.

Vous avez beau avoir envie d’être enfin heureux, être bien dans votre corps ou dans votre tête, tout n’est pas aussi simple qu’il y parait.

Toujours est-il qu’en aucun cas, il ne faut baisser les bras.

Une fois votre décision prise, votre détermination à vouloir réussir votre vie doit être l’élément-moteur de votre futur état d’esprit !

A aucun moment, vous ne devrez revenir en arrière, sous prétexte que tous « ces efforts » ne servent à rien, d’autant que chaque petit pas, chaque petite pierre que vous poserez sur le chemin de votre nouvelle vie, chaque pensée positive auront désormais, un impact de plus en plus important sur votre nouvelle façon d’être.

Vous voulez réellement Etre cet Autre, celui ou celle que vous avez toujours voulu être, souhaité, espéré, désiré ?

Alors… Allons-y, regardons de plus près ce qu’il faut mettre en route…

Pour commencer, vous avez déjà très certainement entendu parler de « lâcher-prise », n’est-ce-pas ?

Mais qu’est donc ce fameux lâcher-prise ?

  • lâcher-prise, ce n’est pas se montrer indifférent, mais simplement admettre que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre.
  • lâcher-prise, ce n’est pas couper les liens, mais prendre conscience que l’on ne peut contrôler autrui.
  • lâcher-prise, ce n’est pas être passif, mais au contraire chercher principalement a tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.
  • lâcher-prise, c’est reconnaître son impuissance, au sens où l’on admet que le résultat final n’est pas toujours entre ses mains.
  • lâcher-prise, c’est ne plus blâmer ou vouloir changer autrui et, au lieu de cela, choisir de consacrer son temps à donner le meilleur de soi-même.
  • lâcher-prise, ce n’est pas prendre soin des autres en faisant preuve d’une totale abnégation, mais se sentir concerné par eux.
  • lâcher-prise, c’est ne pas « assister », mais encourager.
  • lâcher-prise, c’est ne pas juger mais accorder à autrui le droit d’être humain, c’est-à- dire lui accorder le droit à l’erreur.
  • lâcher-prise, c’est ne pas s’occuper de tout ce qui arrive mais laisser les autres gérer leur propre destin.
  • lâcher-prise, c’est ne pas materner les autres mais leur permettre d’affronter la réalité.
  • lâcher-prise, ce n’est pas rejeter, c’est au contraire accepter.
  • lâcher-prise, c’est ne pas harceler, reprocher, sermonner ou gronder mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s’en défaire.
  • lâcher-prise, c’est ne pas adapter les choses à ses propres désirs mais prendre chaque jour comme il vient et l’apprécier.
  • lâcher-prise c’est ne pas critiquer ou corriger autrui, mais s’efforcer de devenir ce que l’on rêve de devenir.
  • lâcher-prise, c’est ne pas regretter le passé mais vivre et grandir dans le présent pour l’avenir.
  • lâcher-prise, c’est craindre moins et Aimer davantage.

Vous voyez ? Pas moins de 16 réflexions sur le sujet du « lâcher-prise » qui peuvent vous apporter de réels changements, par rapport à la vision que vous aviez de votre vie.

Mais continuons encore un peu…

Mais qui donc peut me rendre heureux (se) ?

La question est posée. Tout le monde a déjà réfléchi à ses attentes, mais après une période de célibat ou d’échecs, votre liste de critères contient tout et son contraire, vous enfermant et vous empêchant ainsi de vous laisser surprendre de nouveau, par l’amour.

Sans une compréhension de ce qui peut vous rendre heureux(se) sur la durée, le risque d’être déçu(e) est grand, d’autant que  la conception que vous avez personnellement de l’amour et de ce que vous en attendez, vous est totalement propre.

Par conséquent, vous devez :

  • Ajuster vos attentes en fonction de ce qui est bon pour vous
  • Décrypter les valeurs essentielles que doit avoir votre partenaire
  • Reconnaître enfin ceux et celles auprès desquels(les)  vous pouvez vous épanouir et qui vous rendent heureux (se)
  • Reconnaître au contraire ceux qui vous nuisent
  • Prendre confiance en vous et savoir enfin ce qui vous fait du bien !

Vous éradiquerez ainsi toutes vos fausses valeurs, qui vous ont amené  souvent, voire trop souvent,  dans des histoires courtes et infructueuses, dénuées de sens ou d’enrichissement personnel.

Vous repartirez, il est vrai, de zéro pour reconsidérer votre manière de séduire, de faire de nouvelles rencontres et alors, d’aimer autrement !

L’amour n’est pas une marchandise !

L’amour n’est pas une marchandise qui s’échange ou juste l’illusion d’un bonheur éphémère.

L’amour est l’accord harmonieux de deux personnes (couple) , d’un groupe uni par le sang ( la famille)  ou par un point commun ( l’amitié ) .

L’amour est une passion qui s’entretient et qui se préserve. Parler d’amour c’est parler de Confiance, de Respect, d’Attentions et non d’échange commercial.

La première chose à faire est donc de s’aimer déjà soi-même, prendre soin de soi afin de se sentir bien, au mieux pour l’autre.Ce n’est pas en tout donnant à l’autre, jusqu’à s’oublier soi-même que l’on réussit à attirer les personnes à soi, car là, on les ferait plutôt fuir !

N’oublions pas que lorsque l’on donne tout, on a tendances à vouloir tout recevoir en retour, et c’est une belle erreur, les relations hommes et femmes étant très différentes !

L’amour n’est pas, par conséquent, un échange (d’un pont de vue commercial)… loin de là, mais une harmonie à trouver, lorsque l’on comprend et acceptons toutes les différences qui existent entre les deux sexes.

Ne vous gaspillez plus !

Nous vivons actuellement dans une société de consommation, de surconsommation même ! L’amour en fait partie également avec de plus en plus sur le net, des amours sans connexion, par wifi.

Bon nombre d’individus gaspillent leurs vies à amasser des richesses. Ils se mettent dans une course éperdue avec le temps sans jamais y arriver! Ils ne travaillent que pour gagner plus d’argent, que pour consommer plus et davantage. Ils cèdent à des pulsions et des désirs insatiables de posséder des biens de consommation. Les sociétés, en général, adoptent corollairement un mode de vie de plus en plus stressant et étouffant qui exclut le confort émotionnel, intellectuel ou moral, laissant peu de place au spirituel et au développement personnel.

La majorité des gens n’a d’objectif qu’augmenter cette consommation, de meubler leurs vies avec plus de confort matériel. Ils consomment beaucoup sans plaisir ni bonheur, parfois même, avec dégoût.

Pas étonnant par conséquent,  que l’on ne sache plus reconnaître les valeurs simples d’une vie heureuse et épanouie, certaines personnes préférant sacrifier la qualité de leurs vies, à la quantité des produits qu’ils accumulent.

Néanmoins, chacun est libre de ses choix !

Bien à vous et n’oubliez pas : l’Amour n’est pas que dans le pré ! 🙂

Marie Da Cruz de Mon Blog est un Roman…

LOGO-G.B.-REDAC-350x50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s