Et après… de Guillaume Musso

Premier aveu : autant l’avouer immédiatement, je n’avais pas eu envie jusqu’à ces derniers jours d’ouvrir un livre de Guillaume Musso…

Deuxième aveu : Pour partir en vacances, il me fallait un petit bouquin à embarquer dans la valise, j’ai donc opté pour un titre prêté par une amie « Et après… ».

Troisième aveu : je confirme la critique de Bernard Lehut de RTL indiquée sur la 4ème de couverture : »Ce roman est dangereux. Une fois ouvert vous ne pourrez plus le quitter avant la dernière page » ! Mon homme peut le confirmer : je l’ai commencé sans plus d’entrain lors d’une tétée de Pipou , je l’ai poursuivi pendant le trajet en voiture du lendemain pour le finir tard dans la nuit une fois les enfants couchés !

Ce roman nous fait rencontrer Nathan Del Amico, un avocat brillant de New York à l’avenir prometteur qui a su gravir au fil des années, l’ascenseur social à force de persévérance. Mais être milliardaire n’apporte pas forcément toutes les satisfactions.
On apprend rapidement que ce business man est divorcé de Mallory – l’amour de sa vie rencontrée à 8 ans lorsqu’il la sauva de la noyade, qu’il voit rarement sa fille, qu’il n’a pas été présent pour sa mère dans les dernières années de sa vie.
Mais une rencontre avec un éminent docteur bouleverse sa vision de la vie, le pousse à réfléchir, à réagir et à revenir sur ses souvenirs d’enfance qui le ramènent dans le tunnel lumineux de la « mort imminente ». A ses côtés, nous partageons ses interrogations, ses doutes et son appréhension sur l’au-delà…

Dans ce titre, j’ai apprécié le style de Musso qui nous plonge immédiatement dans les pensées du protagoniste, nous happe dans ses interrogations et nous donne l’envie furieuse de dévorer les pages plus vite pour arriver quasi à bout de souffle au dénouement.

J’ai aussi particulièrement apprécié les citations présentes en tête de chaque chapitre, et celle de Marilyn Monroe m’a particulièrement parlé : « Une carrière réussie est une chose merveilleuse mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit quand on a froid ». A bon entendeur…

Lily croque la vie

musso

Publicités

8 réflexions sur “Et après… de Guillaume Musso

  1. Je ne suis pas « fan » mais j’aime bien lire Musso de temps en temps et le roman « et après » est un de mes favoris; le thème…sensible est bien abordé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s