Devenir sourd, c’est quoi ?

SurditéPour la majorité des gens, la surdité c’est plutôt papy qui entend mal, mais c’est normal il vieillit… Donc on ne fait pas vraiment attention à ce qu’il ne peut plus faire, à ce qui le gêne dans la vie de tous les jours. Et c’est bien dommage, parce que papy, il s’isole de plus en plus… Dans ce billet, je vais tenter d’expliquer ce qu’est la surdité au quotidien, ce qu’elle représente ; je ne suis pas sûre de penser à tout ! La surdité m’est devenue naturelle et j’ai tendance à oublier comment c’était avant, preuve qu’on s’habitue à tout !

Pour poser les choses, je suis devenue sourde totale du jour au lendemain il y a 7 ans, suite à une méningite.

Devenir sourd, c’est quoi?

Ne pas comprendre ce qu’on nous dit, soit parce que le son n’est pas assez fort ou carrément absent, ou parce que des fréquences entières de sons ont disparu et que du coup, le discours fait penser à une radio mal réglée.

Apprendre à annoncer sa surdité aux gens et leur expliquer ce qui peut nous aider à comprendre. La première fois est la plus dure, après ça devient plus « facile », la honte de la différence s’estompe, on peut même en faire une fierté.

Apprendre à lire sur les lèvres pour pallier ces manques de compréhension du discours.

Apprendre à ne pas HURLER parce qu’on ne s’entend pas ! Si, si c’est important pour les autres… Nous on s’en fout, ON NE S’ENTEND PAS !

Ne pas identifier les bruits qui nous entourent, ou ne pas les entendre du tout. La sonnette de la porte, la cocotte minute, l’alarme incendie, les annonces audio dans les lieux publics. Petite pensée pour les aéroports et les trains…

Ne plus pouvoir écouter de musique pour la majorité d’entre nous.

Se familiariser avec les sous-titres pour pouvoir regarder la télé.

Ne pas entendre le réveil sonner le matin, ou l’alarme du bébé. ( Ou le bébé qui braille mais là, c’est que du bonheur ! )

Être paralysé devant un interphone.

Ne pas pouvoir téléphoner et donc être dépendant des autres pour les prises de rendez-vous par exemple. Ne pas pouvoir joindre les gens non équipés ou pas familiarisés avec les sms ou internet.

Ne plus pouvoir prendre plaisir à des soirées avec des entendants, ils ont la fâcheuse tendance à nous oublier au bout d’un moment, donc on prend notre surdité pleine tête et on y retourne. (dans notre tête)

Ne plus entendre les klaxons, le bruit des voitures ou au mieux ne pas savoir d’où ça vient et si c’est loin ou près. La ville et ses dangers…

Être parfois, en plus, affligé d’acouphènes ou de vertiges, voire les deux.

Être sourd, c’est surtout s’isoler, être seul et vivre plus dans sa tête qu’avec le monde extérieur si personne ne fait d’effort pour qu’on comprenne.

Alors oui ! Avec beaucoup de travail, de fatigue, on s’habitue. Mais on n’arrive pas à vivre pleinement en société si vous, entendants, ne faites pas un minimum d’efforts.

En résumé, posez vous une question, juste une, et si c’était moi ?

Hara Kiri

Publicités

4 réflexions sur “Devenir sourd, c’est quoi ?

    • Je ne suis pas sure que ce soit important pour tout le monde, mais je me dis que si on en parle, on sera mieux compris. Il y a une énorme détresse dans le monde des sourds et malentendants, essentiellement due à une méconnaissance ou un refus d’adaptation des entendants. Donc j’essaye de ne pas me contenter d’aider les sourds via l’associatif mais aussi d’expliquer. C’est mon côté « croisade »! Merci à toi de t’intéresser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s