Prendre le temps de les voir grandir…

Une affirmation, une vérité de La Palice  en quelque sorte qui me travaillait depuis la naissance de mon aîné et qui est revenue de plein fouet dans mon esprit depuis la naissance de Pipou il y a 4 mois et demi…

Je publie aujourd’hui cet article rédigé il y a bientôt 2 mois alors qu’une pensée me travaillait depuis des semaines. J’en parle aujourd’hui plus aisément car je suis davantage en paix avec moi-même.

Comment m’organiser au mieux pour tout conjuguer entre la maison, le travail, mes 2 loustiks et mon homme ? Ce sentiment que tout va toujours plus vite, que la course quotidienne est devenue un véritable marathon contre la montre, en survolant tout et en ne savourant rien ou presque.

J’ai cette boule au ventre, en repensant au soir où Manon soufflait sa première bougie, un sentiment de tristesse m’avait alors envahi en me remémorant ses 12 premiers mois pendant lesquels j’avais loupé de nombreuses premières fois, étant très prise par le lancement de ma petite entreprise. Lorsque je suis tombée enceinte de Pipou, je m’étais jurée de ne pas reprendre le même chemin et pourtant depuis le 7 avril dernier, tout semble recommencer avec une culpabilité démultipliée…

Depuis fin juin, nous savourons enfin ces instants à 4 que j’attendais tant : merci aux 15 jours de vacances, merci au congé paternité que Papou a décidé de prendre ! J’ai depuis comme un poids enlevé de ma poitrine et je sais en grande partie pourquoi : même si j’aime mon quotidien et mon travail, j’ai besoin d’être avec eux, de leurs rires, de leurs sourires, d’escapades ensemble. C’est si agréable de prendre le temps de faire les choses, de se parler, d’oublier de son langage les éternels « dépêche toi on va être en retard »…

Je sais que ces plaisirs simples n’ont de saveur que si on prend le temps de les savourer, et qu’il faut aussi se laisser un moment pour trouver son rythme de croisière à 4, être moins critique avec soi-même…

Et toi, comment vis-tu ton quotidien ?

Lily croque la vie

après le calme vient la tempêteSource photo : www.gratisography.com, modifiée par Lily

 

Publicités

2 réflexions sur “Prendre le temps de les voir grandir…

  1. J’avoue que quand ils sont tout petits et rapproché, c’est dur de sortir la tête de l’eau. Mais on finit par y arriver pour prendre des bouffées d’air de plus en plus longues 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s