Cette année, l’automne commence en août

Mercredi 20 août, 11h15, nous sommes en plein été. Enfin, ça, c’est ce que vous croyez. En réalité, c’est l’automne. Il dure depuis quelques semaines. La nuit, il fait moins de dix degrés. La journée, les températures ne dépassent pas les vingt degrés. La pluie est presque quotidienne. Les débardeurs, jupes courtes, petites robes et sandalettes sont rangés au placard. Les imperméables, les parapluies, les foulards et les bottes sont de sortie.

 Aout-Automne.jpg

Quand j’étais môme (il y a une vingtaine d’années), je me rappelle que nous avions chaud, très chaud. L’été existait bel et bien. De juin à septembre, les portes et fenêtres étaient toujours ouvertes, nous vivions à l’extérieur. En début d’après midi, la sieste était obligatoire pour se protéger de la chaleur. Le soir, nous nous couchions après Interville ou Fort Boyard, le temps que la fraîcheur arrive.

A cette époque, nous prenions notre petit déjeuner sur la terrasse, souvent encore en chemise de nuit. Le soir, nous dinions systématiquement à l’extérieur. Je me souviens que nous restions dehors à équeuter les haricots jusqu’à ce que la nuit tombe.
Désormais, il est impossible de petit-déjeuner dehors tant le froid nous saisi. Même à l’intérieur de la maison, nous devons mettre un gilet, c’est dire à quel point le soleil ne fait pas son job. Le soir, 18h tapantes, il commence à faire frais. 20h, la polaire est de rigueur pour rester à l’extérieur, le dîner est plus confortable à l’intérieur. Quant à la tombée de la nuit, elle est bien plus précoce à cause cette couverture nuageuse qui a tant de difficultés à nous quitter.

La nuit … Vous vous rappelez quand même un drap était de trop ? A l’époque, la chaleur nous empêchait de dormir. C’est fini ce temps là … La couette a décroché un contrat à durée indéterminée dans notre lit !

Il y a vingt ans, nous devions faire la cueillette des fruits et légumes très tôt le matin ou tard le soir, sous peine de se faire brûler par le soleil. Cet été, le peu de légumes qui poussent pourrissent à une vitesse folle à cause du trop plein d’eau et du manque de lumière.

Le soleil, parlons-en… Il est passé où celui là ?! Il se cache bien. Sur cinq semaines de vacances aux quatre coins de la France, nous avons eu moins d’une semaine de temps estival. Et quand est-ce qu’on fait le plein de luminosité pour recharger les réserves d’énergie ? A ce rythme, les dépressions saisonnières vont devenir monnaie courante et nous devrons utiliser nos lampes de luminothérapie tout au long de l’année !

Ceci dit, la situation a aussi quelques avantages.

Nous faisons des économies. Nous avons moins chaud l’été mais aussi moins froid l’hiver. La facture de chauffage est moins élevée, les dépenses en crème solaire deviennent inutiles et il n’est plus nécessaire d’investir dans des climatisations ou autres ventilateurs.

Nous gagnons de la place dans nos armoires et dressings. Une seule garde robe est suffisante pour toute l’année. Une ou deux robes légères ainsi qu’un gros pull sont largement suffisants pour les rares températures « extrêmes ».

Les optimistes ne pourront pas nier mes propos. Certes, j’ai un peu grossi les traits mais ils sont tout à fait réalistes. Et c’est sans compter sur les scientifiques qui annoncent un changement climatique plus important que prévu et des conséquences bien plus dramatiques que ce qui avait été imaginé.

Voyons le verre à moitié plein, les nappes phréatiques sont pleines, les champignons poussent à foison pour le plus grand plaisir de nos papilles, nous profitons à fond du moindre rayon de soleil, nous sommes moins déçus de reprendre le travail et puisque nous avons l’impression que Noël est dans un mois, nous aurons quatre mois pour le préparer !

MamLucile

Publicités

3 réflexions sur “Cette année, l’automne commence en août

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s