Mon cher Facebook, il faut qu’on parle…

facebook je te quitte

 

Mon Cher , Mon Tendre, Mon Ami Facebook,

Il m’est difficile de te dire ce qui va suivre, mais il faut que je me lance et que je trouve le courage de le faire.
Toi et moi avons passé de merveilleuses années ensemble, mais tu as remarqué que depuis quelques temps je suis un peu distante.

Tout d’abord je voudrais te remercier.
Merci pour ces années riches en rencontres, et en retrouvailles.
Merci pour toutes ces nuits où tu m ‘as occupée.
Merci pour toutes ces soirées , ces événements auxquels j’ai participé grâce à toi.
Merci d’avoir essuyé mes pleurs et mes peines,  de m’avoir consolée quand j’étais triste.
Merci de m’avoir fait rire et sourire.
Merci de m’avoir permis de partager tous mes moments de bonheur avec les gens que j’aime…
Merci, en fait, d’avoir créé pour moi un cocon doux, chaleureux, protecteur… et finalement si fermé

Car tu vois, je me sens un petit peu à l’étroit chez toi.

Oui c’est vrai, tu m’ouvres une fenêtre sur le monde, tu me fais voir les merveilleuses photos de mes amis qui voyagent, tu me fais découvrir des paysages splendides , tu me fais rêver mon cher, mon tendre Facebook, mais je suis désespérément enfermée entre mes quatre murs.
Oui c’est vrai, je peux discuter avec mes amis qui sont à des milliers de kilomètres, je peux échanger à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, je peux communiquer avec tes millions d’amis, mais finalement… je suis si seule. 
Oui c’est vrai, tu es un formidable vecteur d’information, un agitateur de conscience, tu me tiens au courant de tout ce qu’il se passe dans ce monde, tu me fais prendre part à tes combats, tu m’invites à manifester, à m’engager, me politiser, boycotter, dénoncer,  révolutionner,  critiquer, soutenir tes causes,  les “aimer”… Mais n’est ce pas trop?  Ne penses tu pas qu’à force de m’asperger d’informations, tu me noies ?

Et c’est bien ça le problème mon Cher Facebook, tu m’étouffes. Tu me fais réagir plus qu’agir. Je vis à travers toi. Et la vie ce n’est pas ça.
Désormais je veux voir mes amis, les serrer dans mes bras, les sentir, les entendre me raconter leurs magnifiques vacances, écouter le rire de leurs enfants, gouter les si bons plats qu’ils mettent en ligne, rigoler avec eux.
Je veux choisir mes combats, les réfléchir, les comprendre, je veux être animée.
Je veux que chaque minute passée sur internet me nourrisse.
En fait je ne veux plus perdre mon temps.

Je veux simplement Vivre.

Mon cher Facebook, aujourd’hui, je te quitte.

Laetitia

Publicités

7 réflexions sur “Mon cher Facebook, il faut qu’on parle…

  1. Oh quel beau message,
    j’ai pris plaisir à le lire et quelques part je me retrouve dans ses lignes,
    on oublie que les amis ne sont pas que virtuels.
    Les voir et les rencontrer c’est important.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s