Elle et Lui

Oui et maintenant je fais quoi ? J’arrive pas à réfléchir, elle me regarde de ses grands yeux désolés… Surtout ne pas craquer, ne pas demander pourquoi. Et merde ! Dire que je l’aimais. Charlotte, doux prénom, tendre caresse, plus qu’un souvenir. Je voudrais qu’elle s’éloigne et en même temps je souhaiterais me fondre dans son corps… La respirer une dernière fois.

Avec Stéphane ! Elle m’a trompée, me quitte pour mon meilleur ami ! Est-ce que je peux pleurer ? Rien que d’y penser me déchire, et dire que je n’ai rien vu. Ils s’aimaient, quand moi je l’aimais ELLE. À qui faire confiance, tandis que je continue de les chérir ? Comment pourrais-je regarder leur amour, alors qu’à eux deux ils n’ont laissé de mon cœur que des morceaux.

Je suis comme anesthésié, une âme brisée ne devrait ressentir aucune douleur puisqu’elle n’est plus… Et pourtant… C’est comme si Charlotte avec ses explications, me déchirait elle-même l’organe de ses belles mains brunes.

« Je suis tellement désolée », murmure-t-elle.

Sa voix est douce, compatissante, mais son attitude est sûre d’elle. Aucune chance qu’elle ne revienne sur sa décision. Je garde les mots que je voudrais hurler pour la retenir.

Je ne cesse de me demander depuis quand leur liaison dure, ce n’est pas le plus important, mais c’est vers cette interrogation que mes pensées se tournent. Je n’ose pas lui poser la fatidique question, savoir si elle l’aime… Trop peur qu’elle me réponde oui. Et moi, Charlotte, est-ce que tu m’as adoré ? Parce qu’en ce qui me concerne, je voyais en toi la femme qui allait partager toute ma vie.

Me taire, ne rien dire, rester là, la regarder, prolonger cet instant qui me tue, car après… Vivant je serai quand même mort.

Charlotte me dévisage ; devine-t-elle toutes mes ruminations ? Je me demande si elle a de la peine, si elle ressent tout de même un peu de tristesse à cette rupture ou si toute cette scène l’ennuie… Si elle pense à Stéphane alors que je suis en face d’elle.

Je voudrais vomir, je revois toutes ces nuits où son corps se collait au mien, est-ce que le soir d’après elle le rejoignait ? J’imagine leur peau l’une sur l’autre… Je recule d’un pas… Charlotte comprend tout de suite, elle ne dit rien, mais s’éloigne. D’une démarche assurée, elle quitte ma vie et moi je reste là, les bras ballants avec l’envie de la rattraper, mais sachant qu’elle va retrouver Stéphane… Mon meilleur ami.

article elle et lui

Ode Colin (http://lespagesdeode.cowblog.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s