Pourquoi je ne suis pas allée voter…

Voilà, voilà, c’est dit. Je ne suis pas allée voter aux dernières élections. Ni au premier, ni au second tour. J’ai eu droit à divers discours moralisateur sur le fait que voter c’est important, que c’est un devoir de citoyen, que si tu ne votes pas, tu perds le droit de te plaindre, etc. En dehors des raisons pratiques pour lesquelles je ne suis pas allée voter (inscrite dans le village de mes parents, pas le temps d’aller faire une procuration à la gendarmerie – même si ça prend cinq minutes – même si mon père m’a fortement secoué pour que j’en fasse une), et bien je n’avais tout simplement pas envie de voter.

Tout d’abord, il est à savoir qu’ici en France, le vote n’est pas obligatoire. Le taux d’abstention nous le montre très bien puisque 50% des gens inscrits sur les listes électorales (très important, car ça ne prend pas en compte une large partie de la France) ne sont – comme moi – pas allés voter. Pour leurs propres raisons, mais je pense que certains vont se reconnaître dans mon discours. Je ne dirais pas que j’éprouve une certaine animosité quant aux discours moralisateurs que l’on m’a servi à toutes les sauces ces derniers jours, mais j’ai un certain agacement. J’ai CHOISI de ne pas aller voter, et j’aimerais que mon entourage comprenne qu’il s’agit de mon choix, que je ne contrains personne à ne pas voter et j’aurais aimé que l’on respecte mon choix car je respecte le choix des autres.

Pourquoi donc ne suis-je pas allée voter ?

ob_464a96_01

J’ai perdu espoir. Je fais partie de cette génération qui ne sait plus en quoi, ni en qui croire. Personnellement (je parle en mon nom, je n’en fais pas une généralité), je pense qu’il n’y a plus vraiment de différence entre les différents partis politiques en France… Pour moi, tous ne sont que de vagues pantins sortis du même endroit (l’ENA en l’occurrence pour une grande majorité d’entre eux), qui ne prennent même plus de décisions et font la courbette devant les lobby qui, eux, commandent le monde. Oui, je suis pessimiste. Mais j’ai fait l’erreur d’avoir de l’espoir avec ce cher parti socialiste, qui a mis des tas d’étoiles dans mes yeux, qui m’a fait rêver avec toutes ses belles paroles, qui m’a laissé croire, même être persuadée, que oui, le changement serait réellement pour maintenant. Oui, des choses ont changé. Depuis plusieurs mois, les gens du même sexe qui s’aiment ont les mêmes droits en terme d’union que les couples composés d’un homme et d’une femme ; et je trouve ça énorme. Cependant, j’ai l’impression que tout le ramdam que cela a causé n’a été qu’une immense mascarade permettant de camoufler la montée du chômage, la précarité de la vie étudiante, l’instabilité et la fragilité de notre économie… Peut-être que je suis même trop pessimiste.

Je considère que ne pas voter est une forme d’expression. Je ne me retrouve dans aucun des beaux discours de nos chers dirigeants. Plutôt que de voter contre un parti (je vous laisse deviner lequel…), je préfère ne pas voter du tout. Cela me paraît plus pertinent en terme de liberté d’expression, car me semble-t-il que nous sommes, en France, libres de nous exprimer à notre manière. Je n’ai pas voté car je ne veux pas donner ma voix, mon accord à un parti dans lequel je ne crois pas. Je n’ai pas voté car s’abstenir diffuse un message à nos dirigeants ; certains diront qu’ils s’en moquent qu’il y ait 20%, 60% ou alors 80% d’abstention, d’autres iront même jusqu’à affirmer qu’ils s’en frottent les mains. Néanmoins, j’estime que la hausse de l’abstention montre un certain ras le bol de la part des français. Peut-être que ce que j’écris est un ramassis de conneries, cela n’avance que moi, c’est MA façon de penser et je ne fais que des suppositions concernant potentiellement les autres abstentionnistes.

Voter, est, certes, un devoir de citoyen, mais s’abstenir est un droit humain. Et j’ai choisi d’être humaine plutôt que d’être citoyenne d’un pays pour lequel je n’ai plus vraiment d’espoir.

Publicités

4 réflexions sur “Pourquoi je ne suis pas allée voter…

  1. Le gros soucis de ce système, c’est qu’on parle de démocratie car on a le droit de vote, mais là où ça perd son sens, c’est qu’une fois voté, ensuite on doit fermer notre bouche et attendre que le temps passe jusqu’aux prochaines élections. Et c’est tellement démocratique que si tu es contre quelque chose en rapport avec tous ce qui se vote mais que tu taffes dans certains milieux tu dois te taire et ne peux exprimer ton avis en tant que citoyen et dois te taire par obligation. SUPER ! *ironie*

  2. Et sinon comme toi je pense que comme toujours, ça met en avant des trucs qui disont le ne devrait même pas susciter de débat (comme le mariage homo) où tout le monde sort dans la rue pour ça car bien mit en avant, mais où personne lève le doigt pour ces mêmes problèmes de logement, de chômage… etc. et puis alors les députés ou je ne sais qui encore qui pense avant tous à sauver leur porte monnaie en faisant en sorte de supprimer des aides sociales. combien ça revient tous ce qui est versé pour eux ?! Largement plus que les aides pour les personnes en difficultés. Alors ça met l’accent sur les profiteurs. Mais en même temps, le système ne serait pas si foireux, personne se dirait « bon à mon tour de profiter d’eux vu comment ils nous prennent pour des boubourses, ou vu comment je galère à vouloir être autonome ». Moi ça me révolte. Pareil, tout le monde est sorti pour se battre POUR la liberté d’expression avec ce qui s’est passé à charlie hebdo, mais si tu t’exprime mal sur ce fait, t’es poursuivit (attention je suis en accord avec ces attentats hein, mais ceux qui ont exprimés ceci ont eu de sacré problèmes, pourtant c’était leur droit de dire ce qu’il pense !! bref ) C’est comme dans hunger Games, ça balance à la tv de la poudre aux yeux, des pseudos soucis de société pour nous faire oublier les réels soucis. Tiens actuellement, certains étudiants n’ont pas eu de bourse car il n’y a plus de fond ! Et si on songé à réduire les dépenses des monsieur perchés la haut de l’Etat ?! ça me révolte la politique

  3. Je te rejoints complètement ! Il est bien mal vu de ne pas aller voter….. Et moi j’exprime mon désaccord total avec la politique et la fausse démocratie en n’étant même plus inscrite sur les listes. Parce que si je vote pour un petit parti (qui n’est pas financé par l’Etat donc moins visible, donc il restera toujours petit) ça ne sert à rien. Et si je vote pour un gros pour contrer celui qu’on ne veut pas voir prendre le pouvoir, ce n’est pas un réel choix et voter pour des idées auxquelles je n’adhère pas….ben non !
    Dans la politique, tout me révolte (tous autant qu’ils sont, peu importe le bord, leur seul volonté, c’est le pouvoir ET le fric, et ils se soucient bien peu du peuple, de l’écologie etc), donc je ne peux pas donner la moindre voie à ces gens là. Alors oui, à moi aussi on me reproche cette façon de ne pas agir, mais en fait si, c’est ma façon d’agir à moi, et pas du tout un désintérêt de ce qu’il se passe, parce que justement, je sais bien trop ce qu’il se passe pour continuer à croire à ce miroir aux alouette, tous bords confondus.

  4. Je suis allée voter mais je ne juge pas ceux qui ne le font pas car chacun à ses propres raisons et tu as bien « défendu » les tiennes….et puis ils faut aussi que les politiques se remettent en causes lorsqu’on voit ce taux d’abstention… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s