En ce moment, dans mes oreilles…

Hey, hey !

téléchargement

Cette semaine, j’ai pensé qu’il pourrait être sympa de vous parler d’une de mes plus grandes passions : la musique. Je compte y accorder de plus en plus de temps prochainement, d’autant que le premier concert de mon groupe se fera à l’occasion de la fête de la musique et qu’en plus, je vais commencer à apprendre la guitare en autodidacte, en plus de mon apprentissage du piano et du chant. La musique, ça m’a toujours beaucoup attirée, depuis toute petite. Ma maman était saxophoniste, mais elle a toujours refusé que j’apprenne à jouer d’un instrument. Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour apprendre ! Je vais aujourd’hui vous parler de mes coups de coeur musicaux, ces chansons que j’écoute en boucle ces temps-ci (certaines sont récurrentes sur toutes les périodes de ma vie, ahahaha), dans un petit top 10 !

10. Lies – Anette Olzon

L’ancienne chanteuse du groupe Finlandais Nightwish (oui, ils en ont encore jeté une par la fenêtre :P) s’est lancée dans une carrière solo. Rien à voir avec du Metal, mais son album Shine est un véritable bijou ! Personnellement, j’adore et cette chanson me secoue très profondément ; la musique, les paroles, la voix, tout me parle !

9. The War is On – Coldrain

Une groupe japonnais de Metal Core que m’a fait découvrir le batteur de mon groupe ! Je ne pensais pas aimer, comme les 3/4 des choses qu’il me fait écouter, mais finalement, ça c’est ma came !

8. Bailando – Enrique Iglesias (et tous ses copains…)

Oui, oui, je sais… Pas vraiment mon style ! Mais le soleil est de retour, et cette chanson là, me fait danser !

7. Hurt – Nine Inch Nails

J’aime beaucoup Nine Inch Nails et j’avoue que Hurt me retourne complètement ! C’est une des chansons que je dois écouter le plus souvent, elle fait partie de celle que je préfère…

6. Élan – Nightwish

À la première écoute, je ne l’aimais pas. Je me suis dis que ça ressemblait plus à de la pop qu’autre chose. Et à force de l’entendre, bah j’ai fini par l’aimer ! C’est fou n’est-ce pas ?

5. Roulette – SOAD

Ceux et celles qui me connaissent très bien savent que Roulette est ma chanson préférée de tous les temps. Je l’écoute au moins une fois par jour et très prochainement, elle sera immortalisée sur ma peau !

4. Memory – Arden Cho

Quand une actrice d’une de mes séries préférées sort un album solo et que je l’écoute par curiosité (encore une fois c’est pas ma came habituelle), et que je suis agréablement très surprise, ça donne cette chanson ! Enfin tout l’album est vraiment génial de toutes façons, mais cette chanson vient apporter un peu de légèreté à ce top très légèrement dépressif 😀

3. To Myself I Turned – Lacuna Coil

Cette chanson m’a fait découvrir ce groupe de Metal italien. J’aime beaucoup leur style, aussi bien dans ce qu’ils font maintenant que dans ce qu’ils ont fait auparavant, mais j’avoue que celle-ci reste ma favorite !

2. Creep – Radiohead

Quand je vous disais que ce top est dépressif… 😀

1. Shake It Off – Taylor Swift

Vous pouvez rire, mais cette chanson, elle me donne la pêche ! Elle fait un peu tache avec Bailando au milieu de tout ça, mais bon, avec tous ces titres dépressifs que j’écoute, il faut bien se remettre un peu de joie dans la vie après tout ça non ?

Et vous, qu’est-ce que vous écoutez en ce moment ?

Pleins de bisous,

Nelly.

Le monde est une cour de récré géante…

Il y a deux semaines, je vous sortais un petit article humeur, parce que j’en avais marre de toutes ces personnes qui me disent « courageuse » parce que j’ai une vie bien remplie par toutes mes obligations/activités. Pour rappel, je suis maman, étudiante, chanteuse dans un groupe, bloggueuse, gameuse, stagiaire en école maternelle… Bref, un paquet de choses. Je ne pensais pas vous ressortir un billet humeur de sitôt, mais malheureusement (ou heureusement cela dépend des points de vue), j’ai eu un petit accrochage avec une personne et cela m’a tellement énervée, choquée, abasourdie, bref, ça m’a perturbé et j’ai eu envie d’en parler. Pas dans les détails, évidemment, parce que ce n’est pas ça qui est intéressant. C’est plutôt les conclusions que je tire de cette affaire (ajoutée à tant d’autres) qui seront le point de mon énoncé (je suis grave je mélange les registres de langage maintenant).

Le monde est une cour de récré géante… Et je pèse mes mots. Vous voyez comment cela se passe dans une cour de récré ? Et bien, on a beau dire ce que l’on veut, que les gens gagnent en maturité, tout ça, tout ça. Pour la plupart d’entre eux, ce n’est pas la réalité et la cour de récré se retrouve bel et bien dans le monde des adultes. Bien sûr, la dite « cour de récré » est une métaphore. Mais le monde dans lequel nous évoluons s’en approche par tous les points. Je vous avouerai que la cour de récré m’a traumatisée dans mes plus jeunes années et que par conséquent, je n’en ai pas une vision très objective.

Pour vous raconter rapidement mon accrochage, cela se résume à une phrase, peut-être mal dite de ma part, mais surement aussi très mal interprétée dans le ton : « Tu ne me fais plus rire ». Franche que je suis, quand on commence à me bassiner avec des blagues lourdes et qui plus est, déplacées, et bien je ne ris plus. Et je le dis. Manifestement, la personne en face de moi a plus que mal digéré la chose. Elle s’est énervée sur le coup, disant des choses que j’ai pris sur le ton de l’humour. Mais visiblement je m’étais trompée, et j’avais réussi à « blesser » cette personne que je connaissais à peine. Entre guillemets, parce que déjà d’une, je ne pensais pas à mal en disant ça, c’était plutôt un gros « Stop, tu me saoules mais je t’aime bien quand même » mais plus délicat, et de deux parce qu’à aucun moment je n’ai su ce que la personne pensait vraiment de cette phrase. Et dans mon dos, autant dire que ça parlait. Cette personne s’est montée le bourrichon toute seule contre moi, a préféré garder pour elle ce qu’elle pensait et ça a mené à une sorte de rupture du type « t’es plus ma copine, vilaine, méchante, gnagnagnaaaa ». Comme dans une cour de récré.

Très honnêtement, je ne pensais pas me retrouver dans ce genre de cas à mon âge, surtout quand la personne concernée est plus vieille que moi. Encore, je comprendrais ce genre de réaction venant d’un ado. Et encore. Mais venant d’un adulte plus vieux que moi, je trouve ça grave. Je pensais qu’être adulte, c’est dire aux gens ce que l’on pense d’eux, leur dire quand on a un problème avec eux. Mais visiblement, comme dans un cour de récré, certaines personnes préfèrent les messes basses au lieu de tirer les choses au clair. Et je trouve ça triste. Pas pour moi, parce qu’à la rigueur, je m’en fiche, je dis toujours ce que je pense. Mais pour ces personnes qui ne portent pas leurs couilles qui préfèrent ne rien dire et s’énerver toute seules. C’est triste quand même d’arriver à un certain âge et de ne pas assumer/dire ce que l’on pense. Avec cette histoire, j’ai eu l’impression de retourner au collège et franchement, je trouve ça grave. Est-ce si dur que de dire à quelqu’un « ce que tu m’as dis m’a blessé/vexé » ou alors « ce que tu m’as dis ne m’as pas plu » ? Je voudrais comprendre ce qu’il se passe dans la tête des gens qui ne disent rien et gardent pour eux. Peut-être ont-ils peur ? Ou alors s’agit-il de fierté ?

J’ai ressenti le besoin d’en parler, car cette petite histoire qui au départ n’était vraiment pas grand chose, m’a fait revivre les pires instants de mon adolescence. Tout est remonté à la surface, et ça m’a fait très mal. D’un côté, je ne comprends pas, je me dis que c’est peut-être moi le problème, que l’honnêteté n’est pas forcément toujours une bonne chose. D’un autre côté, j’éprouve une certaine tristesse face à ce genre de comportement. Si on est capable de se monter le bourrichon pour une pauvre phrase dite un peu de travers, qu’est-ce qu’il se passe quand il s’agit de choses importantes ? Personnellement, je ne préfère pas le savoir.

Cet article est un peu brouillon je le conçois, et il part dans tous les sens. Mais le but c’était de vous parler et pourquoi pas de trouver des réponses auprès de vous. Alors si vous avez des réponses concernant ce type d’attitude, croyez-moi, je suis preneuse !

Pleins de bisous,

Nelly.

Se faire plaisir… / Splurge on yourself!

Se faire plaisir-image

Il y a quelques jours, en discutant avec ma soeur, je me suis, une fois de plus, rendue compte que pour certaines personnes (en particulier pour les femmes), il est parfois difficile de céder à un petit craquage cent pour cent plaisir sans culpabiliser…

Plusieurs facteurs entrent en considération dans ce processus et, le plus important, est le fait d’être maman. En effet, les mères ont souvent cette étrange impression que le fait de dépenser des sous pour elles mêmes « prive », en quelques sortes, leur progéniture adorée…

Comprenons-nous bien, cette pensée est tout à leur honneur mais il est important pour toute personne, pour toute femme de s’accorder le droit d’être aussi un individu à part entière ayant le droit de se gâter un peu 😉 Le tout est de savoir conserver le bon équilibre, comme dans toute chose.

Cet article s’adresse donc aux mamans: vous autoriser un petit plaisir égoïste de temps en temps ne fait pas de vous de mauvaises mères!

Accordez-vous un passe-droit, une fois par mois..? Une fois tous les trois mois..? Peu importe! Mais vivez aussi pour vous sans vous battre la coulpe 😉

Chacune est différente, les unes adorent les cosmétiques alors que d’autres craquent sur les vêtements ou encore les bijoux… Et certaines aiment tout tout tout^^ Et vous savez quoi? Vous avez le droit d’avoir plus d’un fard à paupières 😉

Mes conseils pour vous chouchouter en gardant le contrôle:

Une fois par mois au mois, accordez-vous un petit plaisir:

  • Renouvelez votre crème de jour, votre mascara (acheter un produit de qualité n’est pas une honte) ou encore…
  • Si vous n’avez besoin de rien en particulier, prenez rendez-vous pour une coupe de cheveux, un nettoyage de peau ou une petite manucure.
  • Vous trouverez également sur le web de très jolis portefeuilles à moins de vingt euro, des foulards aux alentours de dix euro ou encore des vernis à ongles de qualité à moins de quinze euros (mention spéciale aux vernis Essie et OPI)!
  • Si (comme moi) vous aimez lire, sachez qu’Amazon offre les frais de port sur les livres 🙂

Une fois de temps en temps, autorisez-vous un beau craquage:

  • Une très jolie robe (oui, une robe de qualité à quatre-vingt dix euro ça existe et vous l’offrir n’est pas une honte!).
  • Un beau sac à main tendance (vous n’êtes pas forcée de dépenser six cent euro, il y a de très belles sélections de sacs à moins de cent euro ;)).
  • Ou encore un rouge à lèvres luxueux…
  • Enfin, si vous aimez les accessoires de marque, pensez à pianoter sur vos claviers, les vide-dressings sont un bon moyen de vous offrir des trésors sans les payer une fortune 😉

Et n’oubliez pas… Vous êtes de super mamans… Même manucurée 😉

Few days ago, discussing with my sister, I once again realized that for some people (especially for women), it is sometimes difficult to shop for themselves without feeling guilty…

Several factors are considered in this process, the most important is being a mom. Indeed, mothers often have this strange feeling that spend some money for themselves, « deprive », in some ways, their beloved little ones…

Let’s be clear, this thought is to their credit but it is important for anyone, for any woman to give themselves the right to splurge on themselves a bit 😉 As long as you keep the right balance, as in all things, it’s ok.

This blogpost is therefore dedicated to moms: allow yourself a selfish spend every now and then does not make you bad mothers!

Give yourself a treat, once a month ..? Once every three months ..? No matter! But enjoy it without guilt 😉

Each is different, some love cosmetics while others fell for clothing or jewelry… And some like everything^^ And you know what? It’s ok to have more than one eye shadow 😉

My advice to treat yourself keeping control:

Once a month, give yourself a little treat:

  • Renew your day cream, mascara (buy a quality product is not a shame) or…
  • If you don’t need anything in particular, make an appointment for a haircut, skin cleansing or a manicure.
  • Also, you can find on the web cute wallets under twenty euro, scarves around ten euro or quality nail polish within fifteen euro (Essie and OPI polishes are great)!
  • If (like me) you enjoy reading, Amazon offers postage on books (In France they do) 🙂

Every once in a while, allow you a real splurge:

  • A very pretty dress (yes, a quality dress at ninety euro does exist and it’s not a shame for you to buy it!).
  • A beautiful trendy handbag (no need to spend six hundred euro, there is great selection of bags within a hundred euro out there;)).
  • Or a high end lipstick…
  • Finally, if you like brand accessories, just spend some time on the internet, private sales are a good way to offer you treasures without paying a fortune 😉

And remember… you are super moms… Even with glamorous nails 😉

Ginie Casual & Glam